L’éducation dans les situations d’urgence (ESU) peut permettre de promouvoir les droits des enfants et jeunes handicapé·e·s dans les contextes humanitaires. Une éducation intégrant le handicap est une dimension essentielle de l’inclusion dans l’ESU, notamment parce que les violences et les catastrophes peuvent causer des dommages physiques et psychologiques, entraînant ou aggravant des handicaps chez les enfants et les jeunes. À l’échelle mondiale, les enfants et les jeunes en situation de handicap figurent parmi les individus les plus exclus de tous les niveaux d’éducation, et cette réalité s’aggrave lors de situations d’urgence ou de crises prolongées. Ces enfants et ces jeunes sont plus susceptibles de n’avoir jamais été scolarisé·e·s ou d’arrêter l’école, ainsi que d’être analphabètes à l’âge de 15 ans ou plus, par rapport aux personnes non handicapées. De nombreux obstacles complexes, dont la ségrégation, la discrimination, les difficultés financières, la stigmatisation, le manque d’enseignane·e·s compétent·e·s, l’inadéquation du matériel pédagogique et l’inaccessibilité des installations les empêchent de bénéficier pleinement de l’éducation.  

Garantir une éducation intégrant le handicap dans les contextes d’urgence est essentiel pour éviter ou cesser de priver les enfants et les jeunes handicapé·e·s de leur droit à une éducation de qualité. En mettant l’accent sur un accès et une participation équitables, l’éducation intégrant le handicap peut améliorer les expériences d’apprentissage et les résultats de tous les enfants et jeunes. Elle favorise la diversité, l’autonomie et la compréhension. Elle protège les enfants et les jeunes handicapé·e·s de la discrimination et de la violence, et les aide à acquérir les compétences nécessaires pour pouvoir participer activement à la société.

Lilian Agesa, Project Officer (Inclusive Education), Voluntary Services Overseas

Ce que nous savons :

Actions urgentes

color-humps

Les faits

Les enfants et les jeunes handicapé·e·s sont confronté·e·s à des obstacles multiples et complexes qui entravent leur droit à l’éducation

Les enfants et les jeunes handicapé·e·s ont moins de chances de suivre une scolarité

Dans les contextes d’urgence, le nombre d’enfants et d’adolescent·e·s handicapé·e·s est souvent plus élevé, mais les réponses éducatives continuent de les exclure


Autres lectures

*Les membres du Hub mondial de Genève pour l’éducation dans les situations d’urgence ont fait appel à leurs connaissances et à leur expertise pour rédiger ce document. Contactez-nous

SOURCES
  1. UN Department of Economic and Social Affairs (UNDESA) (2018). Disability and Development Report: Realizing the Sustainable Development Goals by, for and with persons with disabilities.
  2. UNICEF (2022). Seen, Counted, included: Using data to shed light on the well-being of children with disabilities
  3. ECW (2022.) Global Estimates: Number of crisis-affected children and adolescents in need of education support
  4. UNICEF (2022).
  5. UNESCO (2020). Global Monitoring Report 2020 – Inclusion and Education: All Means All
  6. UNESCO (2020).
  7. UNESCO (2020).
  8. UNESCO (2020).
  9. UNDESA (2018). Disability and Development Report
  10. UNICEF (2018a). Children with disabilities in situations of armed conflict: Discussion Paper.
  11. UNICEF (2018b). Guidance: Including children with disabilities in humanitarian action – Education.
  12. UNICEF (2018b).
  13. UNICEF (2018b).

Sources supplémentaires