Qui sommes-nous

Qu’est-ce que le Hub mondial de Genève pour l’éducation dans les situations d’urgence?

Face à la faiblesse du degré de priorité et de financement de l’éducation dans les situations d’urgence (ESU) et compte tenu de l’ampleur du défi, les membres du Hub mondial de Genève pour l’éducation dans les situations d’urgence (Hub ESU), s’unissent pour former une alliance solide d’États et d’organisations partageant les mêmes idées afin d’accroître la visibilité, l’engagement politique et opérationnel et le financement de l’ESU.

Vision

Tous les enfants et les jeunes affecté·e·s par des urgences humanitaires, des crises prolongées, des déplacements et des migrations ont droit à une éducation de qualité, respectée et protégée.

Mission

Le Hub mondial de Genève pour l’éducation dans les situations d’urgence (Hub ESU) tire parti de l’expertise et des capacités des communautés et organisations internationales de Genève dans les domaines diplomatique, humanitaire, du développement, des droits humains, de la protection, de la migration climatique et de la paix, ainsi que du monde universitaire, afin de se rassembler et d’entreprendre une action commune transformatrice pour l’ESU. Le Hub ESU promeut le dialogue politique, les synergies et les partenariats multilatéraux, et suscite des engagements politiques et financiers pour assurer la dispense et la continuité d’une éducation sûre et de qualité aux enfants et aux jeunes touché·e·s par les crises et déplacé·e·s.

Objectif

Le Hub mondial de Genève pour l’éducation dans les situations d’urgence est une plateforme physique et virtuelle qui a pour but de servir de catalyseur à l’action commune de ses membres, et d’accroître la collaboration avec d’autres secteurs afin de donner la priorité à l’éducation dans les situations d’urgence. Ils travailleront de concert pour créer un changement au niveau international, accroître l’impact au niveau des pays et favoriser les engagements politiques, financiers et opérationnels en faveur de l’ESU.

Pour qui s’engage le Hub ESU ?

In line with SDGs 4.1 and 4.2, the EiE Hub focuses on ensuring children’s and youth’s access to, and completion of, quality early childhood development and universal, free pre-primary, primary and secondary education, which in most countries is compulsory. This includes formal and non-formal education pathways. While the main focus is on compulsory education, the EiE Hub can also engage in dialogue on post-secondary transition.


The EiE Hub’s focus covers all crisis-affected children and youth, regardless of their status (i.e., refugees, the stateless and internally displaced, migrants and others affected by conflict, violence, climate emergencies, disasters and epidemics, as well as host communities).

Pourquoi un Hub mondial pour l’éducation dans les situations d’urgence est-il nécessaire?

Les crises humanitaires, les conflits et les déplacements privent des millions d’enfants et de jeunes de leur droit à l’éducation. On estime à 257 millions le nombre d’enfants en âge de fréquenter l’école primaire et secondaire déscolarisés dans le monde, dont 127 millions vivent dans des pays touchés par des crises. Seuls 77% des enfants réfugiés sont inscrits à l’école primaire et seuls 36% des garçons réfugiés sont inscrits dans l’enseignement secondaire – ce taux se réduit à 27% pour les filles. Les chiffres concernant les personnes déplacées à l’intérieur de leur pays sont probablement encore plus bas. La pandémie de COVID-19 a exacerbé cette situation, tandis que dans de nombreux pays touchés par la violence, les écoles continuent d’être les cibles d’attaques.

Et pourtant, l’éducation reste l’un des secteurs les plus sous-financés dans les plans de réponse humanitaire et se révèle particulièrement vulnérable aux chocs économiques.

Malgré l’importance de l’éducation dans les situations d’urgence, ce secteur reçoit une part largement insuffisante par rapport à la moyenne des fonds demandés. Une analyse récente menée par le Hub ESU en 2022 a révélé que le secteur de l’éducation est davantage sous-financé depuis 2018, ne recevant que 22% des fonds demandés dans les appels humanitaires dirigés par l’ONU en 2021 – ce qui représente un pourcentage inférieur que dans les autres secteurs.

Dans les situations d’urgence et les crises prolongées, l’éducation doit jouer un rôle clef

C’est pourquoi la Suisse s’est engagée lors du Forum mondial des réfugié·e·s de 2019 à promouvoir Genève en tant que Hub mondial pour l’éducation dans les situations d’urgence – un Hub qui contribuera à ce que tous les enfants et les jeunes touchés par des urgences humanitaires, des crises prolongées et des déplacements forcés voient leur droit à une éducation de qualité réalisé, respecté et protégé. L’engagement a été initialement cosigné par Education Cannot Wait (ECW), le Global Education Cluster (GEC), l’Institut universitaire de hautes études internationales et du développement (IHEID), le Réseau Inter-agences pour l’Éducation en Situations d’Urgence (INEE), le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), la Suisse, l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science, la culture et la communication (UNESCO), l’Agence des Nations Unies pour les Réfugié·e·s (HCR), le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) et l’Université de Genève (Unige).

EN SAVOIR PLUS SUR LES RAISONS DE NOTRE PRÉSENCE À GENÈVE
Engagement au Forum mondial des réfugié·e·s 2019

La Suisse s’engage à promouvoir Genève comme Hub mondial de l’éducation dans les situations d’urgence afin de rehausser le profil politique et opérationnel de l’éducation des enfants et des jeunes dans les situations d’urgence et les crises prolongées. En tant que “capitale mondiale de l’humanitaire” et accueillant de nombreuses institutions académiques et organisations humanitaires et de développement travaillant dans le domaine de l’éducation, la Genève Internationale a le potentiel de promouvoir le dialogue politique, les synergies et les partenariats multipartites. Elle représente un réseau de coordination permettant de promouvoir davantage d’engagements politiques et financiers, ainsi qu’une action humanitaire et de développement robuste, pertinente et collective pour l’éducation des réfugié·e·s et des personnes déplacées internes.

**Co-signé par Education Cannot Wait, le Global Education Cluster, l’Institut des hautes études, le Comité international de la Croix-Rouge, le Réseau inter-agences pour l’éducation dans les situations d’urgence, l’UNESCO, le HCR, l’UNICEF et l’Université de Genève.